X

Démystifier les chakras

Bien que nous n’ayons pas tous la même constitution osseuse, le squelette humain comporte un nombre constant d’os. De même, la structure bioénergétique est identique pour tous.

Nous avons  7 centres énergétiques appelés « chakras » qui signifie roue en sanskrit et un réseau sophistiqué de nadis ou de méridiens. Les chakras métabolisent  les énergies de la nature et de l’environnement. Toutes formes d’énergie qui soutiennent la structure physique et bioénergétique  proviennent de 5 sources possibles;

La terre, dont les végétaux et les animaux,

L’eau,

Le feu, dont le soleil et la chaleur

L’air et l’oxygène

L’éther ou le prana qui se veut une énergie biomagnétique.

Nous absorbons ces nutriments du plus grossier  au plus éphémère et subtil. La terre et l’eau sont absorbés par le système digestif, l’air et l’oxygène par les poumons, le feu et la lumière du soleil par la peau et enfin le prana ou l’énergie par les chakras et les nadis.

L’énergie lumineuse traverse les réseaux éthériques et pénètrent notre corps en entier. Nous la captons grâce aux rayons lumineux décomposés en différentes fréquences colorées. Cette lumière qui  nous donne vie et que nous  condensons anime les chakras.

De multiples ramifications et croisements sont possibles. Cependant, la viabilité et la cohérence de cette matrice lumineuse dépend en grande partie de notre attention (awareness) et de notre intention (qualité de la conscience). De plus, dans ce réseau énergétique circule une myriade d’informations qualitatives et intangibles.

Selon la prémisse qui reconnaît que nous sommes avant tout des êtres d’énergie, nous pouvons stipuler à l’heure actuelle que la science des chakras ne relève plus de l’occulte et du mysticisme.

Ainsi, notre forme reflète les patrons d’énergie qui nous habite. 

Là où s’accumule et se polarise l’énergie détermine donc nos perceptions; nos comportements; nos prédispositions physiques ou physiologiques; nos tendances émotionnelles et nos attitudes. Bref, les chakras influencent  non seulement notre personnalité mais aussi la nature des expériences que nous nous attirons dans la vie. Or, ce n’est pas les événements de notre vie qui changent mais bien notre perception.

Il est à noter que certains chakras domineront sur d’autres en raison de notre héritage trans-générationnel et de nos fixations karmiques. Il n’y a pas un chakra qui est plus important que l’autre car chacun  nous livre sa mission, sa conscience, sa leçon de vie et son pouvoir. Les chakras sont comme des organes avec chacun leur fonction particulière et leur fréquence spécifique qui représentent les caractéristiques humaines dans leur ensemble. Ce que nous visons c’est l’unification des chakras afin de cultiver une convergence d’énergie menant à notre pleine réalisation! Enfin chaque chakra contient une semence d’éveil pour parachever notre illumination.

En fait, les chakras sont simplement différents aspects du – Je, Moi, Mien – qui vivent et qui s’identifient à l’expérience humaine. Chaque chakra nous invite à surmonter des défis spécifiques à notre humanité et contient des mémoires cellulaires qui sont aptes à se libérer pourvu que nous soyons ouverts à élargir notre réalité et à guérir notre vie. Quand je parle de guérison, j’entends par là, une guérison véritable qui s’exprime par la joie d’exister et qui implique un retour à l’harmonie profonde en acceptant toutes la mosaïque de la vie humaine.

L’impact du système de chakras sur notre évolution est fondamental. 

Reconnu et  considéré avec égard depuis des millénaires par les yogis et les shamans de cultures variées,  le système de chakras représente en quelque  sorte une carte géographique de l’âme. Elle nous permet ainsi de voir notre réalité selon différentes perspectives.

Formant en grande partie la couche éthérique de notre être, les chakras servent de puits de lumières où la  conscience  relie la forme à la non-forme. Ce sont comme des disques mous (vortex)  codifiés d’informations. Ils captent et émettent les informations sous forme de vibrations ou de fréquences de lumière.

Tout comme un prisme, les chakras sont exposés à  toutes les longueurs d’ondes simultanément soit, à la totalité des informations de la création mais ne reflètent que  les informations (fréquences)  pertinentes qui lui correspondent.

Donc si l’énergie se concentre dans un chakra, les expériences de ce chakra sont apportées à la conscience. Par exemple, si je cherche à prendre ma place et à m’affirmer, le chakra qui sera  particulièrement touché sera le centre du plexus solaire. Une fois activée, l’énergie de ce centre de pouvoir attirera des situations extérieures pertinentes qui faciliteront  les apprentissages  et  permettra aussi l’accès aux ressources  intérieures nécessaires.

Reliés aux plexus nerveux le long de la colonne vertébrale, les chakras ont comme fonction de percevoir l’information lumineuse et d’acheminer celle-ci à des zones spécifiques du corps (matière) et du cerveau. Une fois l’information perçue, le système nerveux traduit celle-ci sous plusieurs formes soit : de sensations; de sentiments; de pensées; d’actions; d’intentions et d’intuitions. En fait, l’activité de chacun des chakras est associée aux centres neurologiques bien définis dans le cerveau.

En somme, ces derniers étant syntonisés sur une plage de fréquence déterminée, ils animent non seulement des organes, des glandes et des particules d’atomes spécifiques mais ils dirigent l’énergie de sorte que nous puissions accéder à un monde et à un univers bien spécifique telle une sphère de vie et une réalité de perceptions.

Si les chakras sont équilibrés, nourris et purifiés, ils se déploient et  rayonnent au service de l’harmonie de l’être. Tout comme un corps qui est bien nourri et purifié, l’ensemble de l’organisme tend naturellement vers l’équilibre et la régénération. Les chakras équilibrés s’inter-communiquent  et commencent à s’unifier pour former une communauté de conscience. C’est-à-dire, quand tous les chakras fonctionnent spontanément, tel un musicien averti qui maîtrise son instrument, nous devenons plus libres de répondre aux situations de vie avec créativité étant dépourvu de nos filtres de croyances et de préférences.

Nous pouvons choisir et explorer différentes perspectives (chakras) pour aborder notre réalité  sans rester figé dans des habitudes d’expression. Cependant, quand les chakras sont trop obstrués par l’accumulation excessive de bagages karmiques, nous réagissons inconsciemment aux événements de la vie et nous demeurons sous l’emprise de certains chakras. Ceux-ci se densifient pour devenir embourbés et ils perdent leur vitesse de rotation ne pouvant plus traiter les informations clairement. C’est comme si nous restions pris dans un faisceau lumineux. Le réseau éthérique se bloquent et se surchargent nous donnant de moins en moins accès au spectre complet du champ lumineux, limitant par conséquent notre niveau de conscience.

Ce que disent certaines cultures shamaniques  indigènes  à propos des personnes  dont  les chakras sont en équilibre et interdépendants les uns des autres : c’est qu’elles reflètent leur essence /fréquence pure. Ces personnes deviennent alors à l’image d’un arc en ciel et elles rendent visible le spectre dégradé mais continu de la lumière du soleil en brillant de toute leur splendeur. Leur corps acquiert  une facilité de pénétrer le monde de l’esprit et  elles perçoivent plus clairement ce qui est en devenir. Bref, où qu’elles soient, le sacré est présent et où qu’elles soient, la vie se déploie.

En conclusion, depuis des siècles, les chakras nous fascinent mais actuellement l’importance de voir à leur maturité est criant! Ils sont porteurs des poussés de l’évolution humaine. Notre structure bioénergétique étant en mutation, les chakras nous dirigent hors des anciens paradigmes et ils nous accompagnent vers les strates multidimensionnelles de notre être.

 

 

 

Contactez-nous

Questions? Commentaires?

Name: Joanne De Grace
Phone: 819-778-0900 poste211