X

La cérémonie du feu ; une invocation de lumière

Chez les anciennes traditions spirituelles comme chez les plus modernes, il existe plusieurs cérémonies d’offrandes, de bénédictions et de purifications. Cependant la cérémonie du feu  est le rituel des plus répandus. On dit que  la cérémonie par le feu appelé Homa ou Agni Hotra est aussi ancienne que la création elle-même.

Pourquoi vénérer le feu ?

Vénérer le feu est un moyen profond de transformation et de purification tel un rite de passage permettant d’accéder à de nouvelles étapes de vie, à de nouvelles vertus ou des dons inexploités, et à de nouveaux paradigmes menant  à une plus vaste conscience. La cérémonie du feu s’avère une invocation à la lumière pour transcender tout ce qui est obscure en nous. Comme un éclairage précieux, la force du feu nous donne la possibilité de voir ce qui résonne faux en soi et d’identifier la véritable corde maîtresse de sa vie. Elle est  destinée à sacraliser et célébrer la venue des nouvelles  énergies qui nourrissent  sans cesse notre expansion et notre plein potentiel.

Le feu  représente le lien entre la conscience humaine et la conscience cosmique ou divine. Il est depuis longtemps associé au transport de nos prières et de nos requêtes à la dimension spirituelle. En fait, dans la culture védique comme dans les pratiques chamaniques, Agni ou feu est l'étincelle divine dans l'être humain, l'Esprit ou l'Essence. C’est donc une porte au sacré, à cette part de nous, subtile et divine,  qui est disponible à l’inconnu, à l’infini. C’est un rituel qui prépare l’entrée aux mystères cultivant une plus grande ouverture aux secrets de la vie.

En se soumettant  lui-même à ce rituel, l’aspirant invoque l’abandon et la lumière afin de passer à  une perspective plus élevé des choses et ultérieurement il doit choisir consciemment  de laisser la vie se charger de sa métamorphose. D’ailleurs la vie a sa propre façon de nous initier en nous soumettant parfois à de dures épreuves jusqu’au dernier consentement d’abandon conduisant à la réalisation souveraine du Soi.

Nous devons toujours être prêts à laisser aller les attachements, les jugements, les peurs, les émotions, les expériences, les rôles et les désirs qui  maintiennent notre illusion d’identité séparée. Et de contacter les qualités invisibles grâce auxquelles nous pouvons opérer des changements.

Ce rituel de libération nous met en face du fait que nous ne savons pas toujours ce qui est le mieux mais en cultivant la réceptivité nécessaire nous apprenons à nous  remettre à la vie pour donner toute la place à l’Esprit ou l’Essence.

La cérémonie du feu, nous invite donc à honorer nos défis et nos leçons de vie afin d’offrir notre sagesse à la vie en toute humilité.

En se reliant au sacré, nous intégrons le message du moment avec ses énergies propres lesquelles sont  hautement chargées et bénéfiques pour la transformation. En ce sens, ce rituel est un appel vers l’intérieur nous portant vers la profondeur du cœur. Pratiqué en toute conscience et dans l'ouverture du cœur   la cérémonie du feu contribue au dépouillement de l'être.

Pour en retirer le plus grand bénéfice, nous proposons d’adopter une attitude silencieuse, méditative et respectueuse, observant chaque pensée, chaque image, chaque émotion qui vient à l’esprit et l’offrant au feu.

Enfin, c’est une occasion  privilégiée de créer un espace intérieur  pour voir la nouvelle vision et accueillir ses énergies afin que le potentiel de ce qui n’a jamais existé se manifeste.

 photo_HoldingFlame

Les offrandes

Les offrandes qui sont faites au feu, purifient l'environnement aussi bien que les individus. On dit que celui qui guérit l’atmosphère se guérit soi-même.

La pratique védique traditionnelle se réalise à l'aide d'une petite pyramide de cuivre inversée, dans laquelle brûlent des galettes séchées de bouse de vache. Une offrande d'une pincée de riz trempé dans du ghee est faite lors de la répétition de mantra spécifique.

Le bois ou la bouse de vache séchée qui  alimente le feu, représente des qualités qui ne sont ni nécessaires ni appropriées et offertes à la Mère Divine. L'essentiel n'est pas tant d'utiliser des bouses de vache pour allumer le feu, que la conscience d'alliance à la Mère Divine que vous y placez.

Le ghee ou l’huile qui nourrit le feu symbolise l’essence dans sa pureté, la clarté d’esprit, l'abondance et la richesse spirituelle.

Les herbes  offertes, ( l’encens, la sauge ou le tabac) représentent le don de soi et le bonheur libéré dans toutes les actions.

Le riz ou autres graines symbolise, ces tendances égotiques qui nous limitent et nous entravent dans l'expression de notre Nature Véritable.

Des mantras et des chants  dirigent l’essence du feu. Toutes ces actions ont un effet subtil sur la vibration énergétique, tant interne qu’externe.

Le feu, rendu conscient, devient un maître en soi  avec les empreintes des mantras ou des chants  et l’intention des  offrandes.

Certaines cultures dont celles d’origines védiques ou bouddhiques   rendent la cérémonie du feu extrêmement détaillée avec de nombreuses couches de symboles et de sens. A travers ces rituels de purification, s’ajoute des gestes de consécration et d'invocation spécifiques sollicitant diverses qualités divines.

Néanmoins, ce rituel chamanique peut se pratiquer simplement sans artifices.  À la lueur d’une chandelle par exemple,  l'implication est toujours l'offrande de soi,  renaître par l'acte d’abandon, où l'ancien être est brûlé et un nouvel être divin émerge, consacré à la compassion, à l’intégrité et  à la pureté. Ainsi, même dans sa plus simple expression, la cérémonie du feu est vraiment un rituel de rite de passage transformant.

 

 S’accorder avec le temps et les cycles

Ces rituels se pratiquent typiquement à des temps précis tels qu’à l’aube et au crépuscule, ou pour célébrer les pleines lunes, les solstices  et les équinoxes par exemple. Mais les cérémonies se pratiquent aussi pour marquer des événements significatifs et/ou durant des retraites. Ces pratiques permettent de s’accorder à la Vie, à la Nature et de s’harmoniser entre Ciel et Terre afin d’intégrer le spirituel dans la matière par nos corps en action.

Par le passé, ces rituels étaient réservés aux brahmis, aux prêtres et aux chamans. Mais aujourd’hui, vu l’urgence et l’état périlleux de la planète, ces connaissances sont retransmis à nouveau pour que  la prière par le feu deviennent ouverts à tous et chacun. Pourvu que l’intention soit pure et sincère, ce rituel sert à rétablir l’harmonie, à régénérer la nature et à élever la conscience collective. C'est un message d'amour, que de se laisser  consumer dans le feu du sacrifice, pour créer un monde meilleur et unir tous les mondes.

 

 

Créer sa propre cérémonie du feu

  1. Choisissez un lieu propice pour effectuer la cérémonie et créer un cercle sacré. De préférence à l’extérieur mais si vous avez une pyramide en cuivre prévu pour la pratique d’Agni Hotra vous pouvez le faire à l’intérieur.(https://www.agnihotra-pratique.com/uploads/5/1/5/9/51596/agnihotra-francais-01-2013.pdf) Sinon vous procéderez avec la flamme d’une bougie,
  2. Fumigez l’espace et vous-même pour cultiver une disposition intérieure de contemplation.
  3. Procédez à allumer votre feu, vous pouvez choisir de chanter des chants indigènes ou des mantras d’invocation dont le Tryambakam https://www.agnihotra-pratique.com/ ou réciter  des prières personnelles.
  4. Durant la répétition des chants, des mantras ou des prières , vous alimentez le feu avec des herbes médicinales, du ghee ou de l’huile d’olive. Insufflez vos intentions dans vos offrandes.
  5. Trois offrandes seront effectuées ; Prenez le temps de regarder le feu entre les offrandes et laisser les flammes vous parler par leurs formes, leur danse, leur chant et les cercles de fumée.
  • La première est une offrande personnelle, ce dont vous aimeriez vous libérer, et/ou ce dont vous souhaitez attirer ou renforcer.
  • La deuxième est une offrande destinée à vos proches, à tous ceux que vous connaissez et à qui vous aimeriez envoyer vos prières.
  • Et, la troisième s’adresse à l’harmonie de la planète, et à l’humanité en invoquant les forces des 4 directions, de l’énergie du Ciel et de la Terre incluant toutes les formes de vie et les esprits qui s’y habitent.

À la fin de la cérémonie, remerciez la force du feu , en passant votre main au-dessus de la fumée ou encore amenez vos mains près du feu pour le placer symboliquement dans vos 3 centres de pouvoirs intérieurs, au centre de la sagesse au 3e œil, au centre du cœur et dans votre centre d’alchimie au bas- ventre.

Ce geste de révérence consolide votre pure intention d’incarner l’essence que vous êtes pour que la mélodie de votre cœur soit plus douce et plus juste.

Enfin, la cérémonie du feu est un moyen d'honorer le Créateur et la Création.

C'est un symbole de la vie et de tous les processus de la vie. C’est ce qui fait notre vie: l’unité avec le divin.

 

 

 

 

 

Contactez-nous

Questions? Commentaires?

Name: Joanne De Grace
Phone: 819-778-0900 poste211