X

Le chakra de la gorge -Vishuddha-

vishuddha
Centre de purification et d’harmonisation

Vishuddha est le centre d’harmonisation, c’est la partie de nous qui représente l’état d’ouverture envers la vie où nous lui donnons consciemment libre cours afin qu’elle s’exprime telle qu’elle doive.

Le chakra de la gorge est en lien avec l’élément éther, Akasha ou l’espace vide qui flotte dans toute la création et qui contient tous les éléments. Il rassemble tous nos désirs en un seul – celui de contacter l’âme dans sa pure essence.

Élément: éther, espace

Couleur : bleue

Aspects corporels: gorge, bouche, cou, œsophage, larynx

Instinct: expression psychique, intuition

Aspects psychologiques: Manifestation des rêves, créativité, communication, ouverture au vide et à l’inconnu

Glandes: thyroïde, parathyroïde

Semences: purification, signature vibrationnelle, volonté créative et aspiration profonde

Expression négative: trahison, dépendances, psychose, troubles du sommeil, mensonges, difficulté à s’exprimer, bavardage, parler en excès, transformer la vision spirituelle en dogme, prêcher.

Son sacré : Ham

Dans ce centre, les quatre éléments - la terre, l’eau, le feu et l’air - des chakras inférieurs sont combinés en une énergie pure, qui constitue la matrice  à partir de laquelle nous créons notre monde.

En tant que pont entre le cœur et la tête, Vishuddha est considéré le  premier portail des chakras célestes. Puisqu’il converge tous les 5 éléments, il représente le  point d’origine de toutes choses manifestées.

C’est le siège de l’expression de « spiritus » ou de l’essence en nous ; le véhicule de la conscience dans  son état pure  d’inspiration et de créativité.

 

Le mot Vishuddha signifie pureté ou purification. Ce centre de conscience exige de nous une profonde purification du corps et de l’esprit pour exprimer notre essence naturelle et notre vérité authentique. La purification se produit quand toutes les expériences désagréables que nous avons réprimées au cours de notre vie, puisqu’elles continuent d’exister dans notre subconscient, soient reconnues et résolues avec sagesse et amour.

La fréquence subtile du chakra  Vishuddha, nous invite au silence et nous enseigne le détachement ainsi que  le discernement. Elle nous met en contact avec l’espace intérieure nécessaire pour accueillir la vie avec une neutralité grandissante. Par ailleurs, elle nous conduit, vers le vide fertile, cet espace omniprésent  qui abonde de subtiles empreintes éthériques et qui nous permet d’avoir une connaissance directe sous formes de synchronicités, d’inspiration, et de révélations. Notre faculté intuitive s’affine grâce à la fréquence éthérique de Vishuddha.

Un centre psychique

Les plus anciens textes yogiques, les Vedas, écrit  au 15e siècle av. J.-C., par Patanjali, parle des siddhis, ou pouvoirs magiques, accessibles à celui qui a éveillé le centre lumineux de Vishuddha : la capacité de bilocaliser, de devenir invisible, de naviguer dans le passé ou dans le futur  et discerner les rouages du destin.

Le cinquième chakra est notre centre psychique, responsable de la clairvoyance, de la clairaudience, de la clairsentience et de la capacité de communiquer sans mots.

Bien que ce centre soit celui qu’on associe avec les pouvoirs paranormaux, à vrai dire son énergie nous rend simplement plus lucide, fluide, malléable et ouvert. Il amplifie et sensibilise la voix du maître intérieur.

C’est le lieu où nous comprenons comment créer les conditions idéales intérieures pour que la vie collabore avec nous.

Un centre de communication

Ce centre nous permet de distinguer la présence et la voix de notre essence issue de la Source, celle qui nourrit notre réalisation spirituelle et qui nous libère. La plupart des gens utilisent presque exclusivement leur voix pour communiquer les besoins émotionnels de leurs chakras inférieurs. À mesure que nous prenons conscience de nos ressources psychologiques et spirituelles, le cinquième chakra grandit - et nous découvrons notre voix véritable.

Situé à la base du cou, ce chakra joue un rôle important dans toutes situations de communication, avec soi-même, les autres et avec la Source. Il gouverne notamment l’expression de soi en lien avec sa vérité profonde afin que ce qui est transmis soit clair, juste et en résonance avec le cœur conscient.

Il nous donne d’abord la capacité  d’être honnête avec soi-même afin que nous nous exprimions avec authenticité à partir d’un lieu d’intégrité et d’humilité. Nous apprenons ainsi à affirmer nos besoins sans blesser et à dresser des frontières. Le chakra de la gorge nous éveille également  au respect des autres et nous montre comment écouter et échanger avec autrui avec la même disposition de cœur.

Le son est sa vibration

Les vibrations sonores se manifestent dans notre 5e chakra, lorsqu’il a une discordance et une dissonance dans notre être, les autres réagissent d’abord à cette énergie et détectent le ton de notre voix et la signature émotionnelle de notre intention. Le son, le verbe et l’intention sont les vecteurs de la conscience, à partir  de laquelle ce chakra transmute la matière en lumière.

D’autant plus, Vishuddha se syntonise sur les antennes de notre cœur pour magnétiser que  les expériences qui sont utiles et essentielles à notre expansion.

Les cycles de développement- du personnel à l’impersonnel

Le premier éveil du cinquième chakra correspond à l’âge de 24-35 ans, lorsque nous commençons à faire notre marque dans le monde. Lorsque le cinquième chakra est clair, nous commençons à être reconnus dans nos domaines d’activité, à acquérir la maîtrise du métier de notre choix et à reconnaître notre unicité. Le cinquième chakra nous donne la capacité d’envisager des futurs possibles et d’agir sur notre vision. Nous imaginons qui nous pouvons devenir et ressentons la liberté de possibilités infinies.

Dans le cinquième chakra, nous commençons aussi  à développer une perspective globale. Nous ne nous concentrons plus uniquement sur notre groupe, notre tribu ou notre culture. Nous commençons à nous identifier à tous les peuples sans distinction de race. Dans le premier chakra, nous tirons notre identité de nos mères; dans le second, cela vient de nos familles; dans le troisième chakra, nous nous rebellons contre nos parents et nous nous identifions à notre groupe de pairs; dans le quatrième, nous nous identifions à notre nation, à notre culture ou à une communauté. Dans le cinquième chakra, nous devenons des citoyens planétaires.

Un élan de maturité

Lorsque nous gagnons la qualité de notre présence, nous bénéficions du nectar de Vishuddha, qui est le sentiment d’être impérissable et inatteignable, capables de défendre nos plus profondes convictions. Lorsqu’il se déploie, mature et évolue,  ce chakra  nous tourne vers l’intérieur et vers le haut, et nous établit fermement dans l’introspection. Nous  devenons par conséquent  plus raffiné, plus authentique, un canal clair de présence et d’amour.

Et, comme une cheminée d’évacuation, il allège et purifie toutes les énergies denses traitées par les chakras terrestres pour les distiller et les diriger de plus en plus vers la puissance créatrice que nous sommes. Ce centre nous purifie de nos incohérences, nos mensonges, nos illusions et nos habitudes inconscientes.

C’est à dire qu’il nous fournit avec les observations nées de la clarté du moment ( 6e Chakra)et les vibrations intérieures d’amour ( 4e Chakra) au-delà des émotions, des valeurs, des opinions et des jugements.

Avec l’énergie de Vishuddha, nous recherchons la signification essentielle de nos expériences dans l’ordre de l’Univers et nous apprenons à honorer ce qu’on a d’unique à offrir à chaque instant.

Nous nous engageons à donner le meilleur de soi-même et de remettre en question tout ce qu’on nous a conditionné à voir, pour considérer les choses à neuf, au moyen de notre expérience directe et à la lumière de notre perception de la vérité dans l’instant.

Grâce à l’éveil parachevé de ce centre, nous apprenons à devenir un canal de réceptivité en harmonie avec la Source. La qualité et la force de notre cœur déterminent la qualité de l’énergie à la disposition du 5e chakra.

Tout ce que nous avons à donner c’est notre attention ( awareness), alors la question qui se pose est la suivante : Où plaçons nous notre attention?

En tout temps c’est à nous de choisir à quoi nous consacrons notre énergie. Exerçons notre droit de liberté en transcendant l’ego, et alors la recherche de la vérité  aura  plus d’importance que les obstacles négatifs des chakras inférieurs et le doute d’être soutenue par notre essence.

Une invitation au renouveau

Enfin, une conscience spacieuse, telle est la nature de Vishuddha.

La sagesse de Vishuddha  aspire en toute situation à englober les plus hautes possibilités de manifestations !

Le chakra de la gorge invite spontanément la nouveauté dans notre vie afin de renforcer  l’expansion constante de notre être conscient et par le fait même,  il nous remplit de fraîcheur, de légèreté et d’innocence. Et c’est dans ce mouvement  que nous avons l’occasion de voir  plus clairement l’évolution éternelle de la conscience ; qui ne cesse de se réinventer…qui est en découverte sans fin.

En fait, l’intégration et l’équilibre du 5e chakra découle de cette compréhension profonde de contribuer à la danse de la Vie.

Ce centre nous soumet au défi du vide, en acceptant le changement d’un nouvel espace dans notre vie intérieure et extérieure, nous dépassons la peur de l’inconnu, et  la conscience prend de l’expansion. Le cœur s’ouvre  et devient plus confiant.

En somme, le chakra Vishuddha, nous prédispose à voir les processus subtils qui trament notre destin, ceux qui nous lient au passé et ceux qui nous en libèrent. En ne restant plus fixer sur le moi, nous devenons plus conscients de l’espace qui nous fusionne à la grande toile de la Vie. Nous accédons alors plus librement au monde multidimensionnel, à l’imagination, aux idées originales, au monde de rêves et à l’intuition. Nous devenons enfin plus habiles à rester dans le moment présent, conscients et connectés aux  sous- courants de la création, liés aux effets synchrones de la vie.

Bref, Vishuddha nous met en contact avec le jeu divin des phénomènes en changement perpétuel.

L’énergie perçue est acheminé au corps en entier, à nos trillions de cellules pour créer en nous une nouvelle empreinte vibrationnelle. Cette nouvelle vibration se traduit finalement dans notre structure énergétique et  dégage un rayonnement  plus fort et plus lumineux. Notre pouvoir de manifestation et de pleine réalisation se trouvent alors intensifié. Comme nous laissons les formes aller et venir librement, et  nous choisissons enfin d’incarner l’énergie pure de Vishuddha.

Contactez-nous

Questions? Commentaires?

Name: Joanne De Grace
Phone: 819-778-0900 poste211